A l’Assemblée, les communistes auront un groupe parlementaire distinct de celui de La France insoumise

Les élus communistes ont atteint le seuil des 15 parlementaires requis pour former un groupe grâce à l’apport de députés ultramarins.

Voilà qui ne devrait pas arranger les relations entre le Parti communiste et La France insoumise, déjà mises à mal lors des élections législatives. Les députés PCF auront, grâce à l’apport d’élus ultramarins, leur propre groupe à l’Assemblée nationale et ne rejoindront donc pas celui de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, a annoncé mercredi 21 juin André Chassaigne, président sortant des députés du Front de gauche.
“Pas une atomisation”

“Nous avons effectivement 15 députés en mesure de créer, de prolonger le groupe de la Gauche démocrate et républicaine” de la précédente législature, avec 11 députés communistes, ainsi que 4 ultramarins qui ont été réélus, a déclaré le député PCF du Puy-de-Dôme lors d’une conférence de presse au Palais-Bourbon.

Devant les médias, André Chassaigne a indiqué que la “feuille de route” de son groupe serait de “faire rentrer la colère” des électeurs “et de la porter dans l’Hémicycle”. Il a également réfuté la thèse d’une bataille d’influence avec le groupe de La France insoumise : “Deux groupes travaillant ensemble avec des espaces communs auront beaucoup plus d’efficacité. Il ne s’agit en aucun cas d’une atomisation.”

Publié dans Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*